Skip to content

Marins chercheurs

5 décembre 2014
by

    Aujourd’hui, en France, nous sommes un peu plus de 1,3 millions de pêcheurs récréatifs en mer (hors pêche à pied) pratiquant depuis le rivage ou depuis une embarcation la pêche à la ligne (appât ou leurre), la chasse sous marine, la pose de filet, de casier et de palangre. Contrairement à la pêche professionnelle, notre pêche récréative est très mal suivie car il s’agit de pratiques très diverses et hétérogènes dans le temps et dans l’espace.

logo_top

Ainsi dans une optique de pêche durable, Planète Mer (association pour la préservation de la vie marine et des activités humaines qui en dépendent), a lancé le 26 mai 2014, le projet Marins Chercheurs, un programme de science participative permettant aux pêcheurs récréatifs d’apporter leurs connaissances sur leurs pratiques et le milieu marin. Même si plusieurs études scientifiques ont été menées à ce sujet, il reste encore beaucoup de travail à effectuer sur la caractérisation des pratiques, les espèces ciblées et la part des prélèvements des récréatifs sur les captures totales. Pour plus d’information sur ce projet cliquez ici.

    Qu’est-ce que la science participative ?

    Il s’agit d’une démarche scientifique faisant appel à des volontaires civils afin de collecter et compiler un grand nombre de données. Ainsi, cela permet aux citoyens de s’impliquer à travers des programmes de recherche en partageant leurs observations sur le milieu.

    En lisant les blogs, les forums et tous autres articles concernant la pêche de loisirs, on peut facilement s’apercevoir que beaucoup de pêcheurs comptent et mesurent une grande partie de leurs prises au cours d’une session de pêche. Sans vraiment nous en apercevoir, nous cumulons énormément de données de taille, de poids et d’espèce de poisson. Outre le fait que ces mesures servent à nous donner  une idée de la grosseur des poissons que nous pêchons, ces données pourraient aussi être compilées et utilisées pour des programmes de recherche sur la pêche récréative, surtout dans un contexte actuel de diminution des ressources halieutiques. Ainsi, le projet Marins Chercheurs a pour but de faire impliquer les pêcheurs de loisirs (toujours sur la base d’un volontariat) en partageant ces données citées précédemment.

DSC_0566

    Ce partage de données peut s’effectuer par l’intermédiaire d’un carnet de pêche électronique accessible en créant un compte sur le site Marins Chercheurs et/ou par la participation à une enquête elle aussi accessible sur le site.

    Si vous souhaitez vous inscrire et compléter votre propre carnet de pêche, sachez avant tout que TOUTES LES DONNÉES SONT ANONYMES ET CONFIDENTIELLES. Cependant il est important de bien renseigner les zones (sous formes de rectangle) dans lesquelles vous pêchez comme l’indique la photo ci-dessous.carnet pêche4

    Pensez bien aussi à renseigner vos propres spots pour VOTRE carnet de pêche et pour VOS PROPRES STATISTIQUES. En aucun cas les noms de vos spots ne seront ni utilisés, ni divulgés. Seuls les rectangles statistiques présentés précédemment seront utilisés.

carnet pêche1 carnet pêche2 carnet pêche3

   Une fois vos fiches de pêche remplies, vous aurez accès à différentes statistiques via l’onglet « Mes statistiques » de votre compte. Vous pourrez ainsi avoir une vision plus générale de vos différentes saisons de pêches. Vos données seront aussi exportable (à titre personnel) au format .CSV pour une utilisation sous Excel et autres logiciels. Il faut aussi noter que pour avoir une meilleur idée de son activité, il est important de remplir une fiche de pêche à chaque sortie de pêche même si celle-ci ne donne lieu à aucune capture.

    Remplir votre carnet de pêche ne prendra que peu de temps et vous serez, par la même occasion, impliqué dans une démarche de pêche durable.

    N’hésitez pas non plus à parcourir le site régulièrement, surtout si vous vous intéressez de près à l’actualité « bar ». Le site regorge d’information.

    L’équipe Marins chercheurs sera heureuse de répondre à vos questions, alors n’hésitez pas !

« Pour une gestion durable des ressources marines PAR L’IMPLICATION DE TOUS LES PÉCHEURS »

vlcsnap-2014-11-28-15h54m14s72

A +

Thomas.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :