Skip to content

Parfois la reussite tient à pas grand chose…

10 juin 2014

Ce fut le cas ce soir là, après une bonne première partie de session avec Steven, où nous enchainerons une quinzaine de poisson (pas des monstres mais des poissons plein de jus et très combatifs),  essentiellement au slit shad 4″ coloris wakasagi (ce soir là il fallait ce coloris là, les bleus, verts et autres ne donnaient rien). Malgré un 4 à 0 que m’a infligé d’entrée Steven, j’ai bien recollé au score une fois que j’ai compris que je faisais fausse route avec des coloris bleus. Bref passons 😉

J’avais dans l’après midi eu une idée lumineuse (pour une fois…) en montant un slit shad 7″ natural shiner sur une tête articulée assez légère (L16 koneel 28 g « custom »), dans la perspective de le destiner aux spots de moins de 10m d’eau, que je prospecte en mode grattage ultraminimaliste. Je les aborde généralement au Slit Shad 4″, mais cette fois là j’ai voulu vérifier l’adage « à gros leurre, gros poisson ». Pour couronner le tout, je l’ai customisé avec un petit rattle, autant vous dire que j’étais persuadé d’avoir monté THE machine de guerre. Fier de lui le gars !

DSCN2873

C’est donc très confiant que j’ai attaqué la première dérive. L’animation est simple, après avoir pris contact avec le fond, je pêche canne basse et je décolle légèrement le leurre du fond, en le faisant nager le plus lentement possible, et je reprend contact à chaque fois. La sanction ne se fait pas attendre, je prends une maxi croquette en milieu d’anim, et la Shukan Nëo 762 MH se retrouve cintrée au ferrage 😀

Le client m’envoie de gros coups de boule et tient le fond, pas de doute celui là c’est un qui compte. Il ne fait cependant pas long feu face au blank très progressif de la canne, qui épuise très rapidement les poissons même les plus énervés. Le Ryobi Slam 5000 est dignement baptisé et fait parfaitement le job, je suis agréablement surpris par la progressivité de son frein ! Bilan de l’opération, 75 cm sous la toise, un poisson assez fin avec une grosse tête, certainement un mâle.

DSCN2775

DSCN2779

Le temps de lui tirer le portrait, et il repart illico à l’eau se remettre de ses émotions et voir ses potes. Nous retenterons plusieurs autres dérives, mais sans succès car le jus commence à faiblir. Nous sommes arrivés un poil trop tard sur le spot, mais vu que c’était un peu la kermesse on en a bien profité. On viendra plus tôt la prochaine fois 😀

DSCN2792

 

Publicités
One Comment leave one →
  1. 10 juin 2014 22 h 52 min

    Yesssss ! Beau Fish Sylvain 😉
    Amic
    Yann

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :