Skip to content

Mackerel run

12 juillet 2012

Voici un report qui date d’un peu moins d’un mois. Ce fût d’ailleurs le premier jour de mauvais temps de ce mois de Juin tout pourri. Les précédentes sessions furent assez fructueuses, enfin surtout pour les autres. Pour moi ce ne fût pas forcement le cas, ce ne fût pas chose facile de dire  adieu aux animations linéaires en casting !

Avant de commencer, mettons nous dans l’ambiance avec Radio Moscow.

En ce début de dimanche de juin, le temps était humide avec un vent de secteur ouest assez soutenu. La navigation se faisait même à 10 nœuds dans certains endroits tellement le clapot était court. La mer moutonneuse et les gros nuages ne nous ont pourtant pas fait faire demi-tour. Les oiseaux et les énormes boules de fourrage nous motivaient à rester dans ces conditions plus que sport. Cependant, au fur et à mesure des dérives l’espoir s’estompait et je commençais à payer ma courte nuit ainsi que mon estomac vide ! Nous décidions alors de faire route vers des spots plus calmes mais avec quand même une dernière halte sur la strike zone des jours derniers. La marée commençait tout juste à monter et quelques beaux échos apparaissaient décollés du fond. Cette fois-ci ce fût la bonne ! Sylvain ouvrit le compteur avec un bon 60 up.

Puis sur les dérives suivant il confirma en enchainant plusieurs poissons. Quand à moi, je bricolais et tentais désespérément de trouver le bon grammage associé à la bonne animation. Mais heureusement tout vient à point à qui sait attendre. Mon compteur s’ouvra enfin avec un joli poisson de 76cm à la défense lourde mais molle.

En effet ce gros gourmand était en train de se goinfrer de maquereaux ! La preuve en image :

Pas étonnant qu’il n’avait pas la patate, imaginez vous courir un 100m après avoir englouti deux côtes de bœuf !

Regonflés à bloque, nous poursuivions les dérives et validions plusieurs poissons bien maillés. La montante était déjà bien entamée et les poissons avaient finis par déserter la zone. Un nettoyage de vivier s’imposait, l’espace commençait à devenir insuffisant.

Après une pause restauration bien méritée, nous réattaquions de plus belles sur un nouveau secteur un peu plus profond que précédemment. Ce fût aussi l’occasion pour moi de tester les lunettes de soleil Wiley X distribuées par Sakura. Très confortables, elles assurent une bonne protection  et permettent facilement de voir sous la surface.

Les dérives se succèdent et les poissons aussi. Sylvain touche un joli poisson de 74cm qui lui aussi avait un maquereau au fond de la gueule.

Quant à moi je complétais la série avec un 68cm…

…puis avec un second 68cm.

Enfin Sylvain clôturât le compteur de cette bonne journée avec un 50up.

Au totale, nous avons dû sortir une dizaine de poisson chacun, ce qui est un score assez respectable au vu des conditions.

A quand la prochaine ?

Thomas.

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. steven permalink
    12 juillet 2012 18 h 16 min

    Fumiers….. Moi je bossais.
    Et maintenant c’est la merde !
    Vivement les vacances en kayak ! 🙂

    J'aime

    • 13 juillet 2012 22 h 49 min

      T’as un kayak toi ? 😀

      J'aime

  2. 16 juillet 2012 11 h 35 min

    Fantastic fishing – love that photo of the mackerel tail in the bass’s throat. Superb!

    J'aime

    • 16 juillet 2012 20 h 55 min

      Thanks 😀 !

      J'aime

  3. FiletOfish permalink
    16 juillet 2012 22 h 44 min

    Sympa c’te petite session ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :