Skip to content

Qu’est ce qu’on se marre!!!

15 août 2011
by

L’heure de la visite annuelle chez mes parents a sonné. J’embarque donc femme et enfant dans la voiture direction l’Eure et Loir sans oublier d’y glisser ma Sakura Shukan 762 UL rockfishing dans le but d’explorer la mare du village, pour ne pas dire la flaque d’eau, située à 50m de la maison de mes parents.  Pour vous mettre dans le contexte, mes parents habitent en Beauce et plus précisément non loin de Chartres. Dans cette zone, tous les villages, si petits soient-ils sont pourvus d’une mare. Ne me demandez pas pourquoi, je serais incapable de vous en donner les raisons exactes! Sans doute servaient-elles de réserves dans le temps. Toujours est-il que ça fait 5 ans que mes parents habitent ce village de 200 âmes et ça fait à peu de choses prêt autant de temps qu’à chaque fois que je passe les voir, je me demande ce qui peut bien y avoir dedans, si ce n’est des carpeaux, comme dans toutes les mares que je connais dans le coin.

Ayant prévu de passer 4-5 jours là-bas, je me suis dit en mettant la rod dans la bagnole (avec quelques leurres bien sûr), que je trouverais bien un créneau pour tester. Usant de mon sens inné de la diplomatie j’arrive et cela dès mon premier jour là-bas, à trouver une excuse du genre « Chérie, je vais promener Rose (notre fille) dans le village ». Un rapide passage par le coffre de la bagnole et nous voilà partis avec mon beau frère (toujours prendre quelqu’un en otage) et ma fille, direction la mare !

Je crame une bonne heure à passer tous mes leurres rockfishing en revue, à prendre des touches inferrables, à me faire emmerder par les grenouilles et crapauds qui sont bien plus nombreux que les habitants du bourg et tout ça sans réussite aucune… Résigné, je rentre à la maison, la tête basse, pas vraiment fier d’avoir pris une douille et j’entends déjà les moqueries fuser. Je dois me rendre à l’évidence: les 250m² de cette marre n’abritent rien d’autre que du petit carpeau. Enfin, une chose est sûre, c’est qu’il n’y a pas de carnassiers…

Le lendemain, alors que je m’essaie de nouveau à sortir quelque chose de cette flaque d’eau, deux jeunes arrivent et la discussion s’engage. Ils me disent qu’il y a de belles carpes, qu’elles mordent au maïs à tel endroit, au pain flottant à tel autre et que la plus grosse ferait 7 Kg. Il n’en fallait pas plus pour me donner envie d’en découdre. Je n’ai pas le matériel pour pêcher au poser et en plus, l’idée de voir une carpe venir gober mon pain en surface me plait bien. Je trouve dans une de mes boites, des hameçons texans 4/0 et 5/0 qui feront bien l’affaire, du 18/100ème et le tour est joué. Ce sera en plus l’occasion de voir ce que la rod a dans le ventre. Je réquisitionne donc tout le pain rassis de la maison et c’est parti ! J’en profite à chaque fois pour embarquer un membre de la famille avec moi histoire de ne pas subir les foudres de la matriarche et de ma chère et tendre. Tout le monde y passera d’ailleurs ! Mes beaux-frères, mes sœurs, mon frère, mon père et même mon épouse le dernier jour! (C’est pour vous dire que je suis diplomate et persuasif).

Le déroulement de l’opération est simple; planqué derrière le mur surplombant le coté de la mare, le morceau de pain posé sur l’eau sous la canne, on laisse faire les gardons, carpettes, carpeaux, grenouilles et autres petites merdes qui s’affairent à défoncer le pain en surface, le tout en espérant qu’une grosse vache surgira du fond pour le gober tel un Chub sur une spider et ça, avant que la horde de petites merdes ne vous ai nettoyé l’hameçon. Généralement, après 2 minutes de frénésie, tout ce petit monde s’écarte, signe avant coureur qu’une grosse vache et en mode « Bougez vous de là que je fasse surface!! » et la voilà qui vient gober ce que les autres ont bien voulu laisser. Là on rend la main légèrement en espérant qu’elle ait bien gobé l’hameçon avec la tartine, on attend qu’elle se retourne et on ferre!

A ce petit jeu là j’ai fait sur les 3 jours et quelques 3 heures effectives de pêche, pas moins de 8 carpes, communes ou miroir, de 1 à 2Kg. C’est d’ailleurs assez dingue de voir la densité de poissons de cette taille dans une mare si petite.

J’ai passé la canne à tout les réfractaires qui ont pu m’accompagner et qui au final ont apprécié ces petits moments au bord de l’eau ! Si j’avais à changer quelque chose au point de vue matériel, je ne changerai rien et soyez sûrs que ma UL fera désormais partie des bagages à chaque fois que j’irai rendre visite à mes parents. Les Kerps du bourg n’ont qu’à bien se tenir!

Qu’est ce qu’on se marre à la campagne !!!

@+

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :