Skip to content

Qui voit les Glénan…

22 juin 2011

Retour sur l’Open des Glénan qui s’est déroulé début Juin.

La zone nous étant totalement inconnue, nous décidons donc d’effectuer un petit repérage avec FX la semaine précédent l’Open, afin de se rendre compte de la configuration des spots, des courants, et d’essayer de valider quelques zones intéressantes à prospecter pendant la compet.

Vers 8h, nous mettons le bateau à l’eau à Port La Foret, ce qui nous permet également de repérer les différentes infrastructures du port pour le WE suivant. Le vent est modéré, et après une bonne vingtaine de minutes, nous arrivons sur zone.

La première partie de la matinée est consacrée à la recherche de têtes de roches et d’accélérations de courant, sans forcément les pêcher et en se fiant aux précieuses indications fournies par le combiné Humminbird 1197 SI, mis a notre disposition par la société Navicom (que nous tenons d’ailleurs à remercier au passage pour leur confiance et l’installation de l’ensemble de l’électronique embarquée). La qualité de la détection et le Side Imaging vont nous permettre de marquer pas mal de zones intéressantes, comme ce drop derrière lequel s’abritent des bars actifs, bien calés dans la zone de turbulence :

Nous décidons ensuite de pêcher en finesse les nombreuses zones shallow qui parsèment l’Archipel. J’ouvre le bal avec un poisson maillé au Virago, puis sur la fin de la dérive, FX prend un joli poisson de 68 cm, qui était calé dans les laminaires.

Nous prospectons ensuite plusieurs têtes de roches, mais le vent qui a bien fraichit entre temps complique les dérives, même si le Zeppelin n’a pas beaucoup de prise au vent, ce qui limite les dérives en crabe.

40 kg de vieilles plus tard, je prend une ultime cartouche sur une remontée rocheuse, la Furiozza 742H encaisse sans broncher le ferrage, et j’annonce « grosse vieille » à FX, vu que le poisson se contente d’envoyer des coups de tête et monte rapidement à la surface. Mais une fois arrivé en haut, surprise, le poisson n’est pas orange comme on l’attendait mais bel et bien tout argenté, avec une grosse gueule blanche qu’il secoue rageusement à la surface. Il a l’air solide, mais la grosse réserve de puissance de la rod et son grand bras de levier l’ont calmé direct et il se laisse cueillir comme une fleur au ras du bateau. 70 cm tout pile poil, un beau poisson tout bleu certainement arrivé depuis peu sur la zone.

Nous continuons ensuite notre prospection au sondeur, puis décidons de rentrer au port, assez satisfait de cette première sortie.

Quand à la suite, RDV au prochain épisode….

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. Fernando permalink
    23 juin 2011 12 h 21 min

    La moyenne est très bon, bon pour l’espèce et pour vous.

    Saludos!

    J'aime

    • 23 juin 2011 23 h 34 min

      Ola fernando ! como estas ?

      J'aime

  2. 27 juin 2011 10 h 00 min

    Bien! En dehors de la pêche pendant des mois. J’ai eu deux jumeaux, mais je reviendrai. Désolé, utilisez tradictor de Google, mon français est nul. 😉

    J'aime

    • 27 juin 2011 12 h 05 min

      Félicitations 🙂 ! Noches muy cortas ahora !

      J'aime

      • Fernando permalink
        29 juin 2011 13 h 24 min

        Gracias!!!! Si, noches cortas!!! jajajaja! pero ya mejor!

        J'aime

Trackbacks

  1. Qui voit les Glénan prend un gros vent ! « SEABASSFACTORY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :