Skip to content

La journée de la jupe: travaux pratiques

11 mars 2011

Je préfère être clair tout de suite, pas de sous entendus grivois dans ce post, il ne traitera que de pêche, et plus précisément des Tai Rubber Jigs.

Ils ont en effet un gros défaut: leurs tentacules, qui au bout d’un certain temps partent en lambeaux ou se collent entre eux, en formant une bouillie multicolore infâme dans la boite. L’attractivité du leurre s’en trouve donc considérablement amoindrie du fait de l’absence de ces 2 appendices vibratoires. Avec un peu de rigueur et d’application, il est tout à fait possible de les remplacer, pour peu que vous sachiez manier un cutter sans vous taillader les doigts façon hachis parmentier.

1ère étape, choisir un « patron » sur le site Taikabura (ou ailleurs, si vous avez d’autres liens je suis preneur). Une fois le PDF téléchargé, vous pouvez le réduire ou l’agrandir à votre convenance en fonction de la taille de votre leurre. Dans le cas présent je suis parti sur le 1er modèle du type 4, que j’ai réduit à 150 mm pour coller au mieux avec la taille du leurre convalescent.

Quand au matériau, j’utilise un bonnet de piscine en silicone de chez D4. Ce n’est pas aussi fin que les jupes d’origine, mais ça travaille quand même assez bien. Là aussi, si vous savez où trouver des feuilles de silicone très fines, ça m’intéresse fortement !

On passe ensuite à l’étape de la découpe (évitez de faire ça directement sur la table du salon ou sur le plan de travail de la cuisine , je doute fort que votre moitié apprécie les motifs céphalopodiques méticuleusement gravés par vos soins). Toute la difficulté consiste à ne pas faire bouger le calque pendant la découpe.

Si vous n’avez pas bougé, le silicone reproduira fidèlement la forme du calque découpé, et vous voilà doté d’une superbe paire de tentacules…

Il ne vous reste ensuite plus qu’à enfiler les dits tentacules dans la petite bague en silicone à la base de la tête (en écartant la bague à l’aide d’une petite pince), et à bloquer le tout sur la boucle en corde à piano.

Et voilà, votre Tai jig est à nouveau reparti pour un tour, prêt à en découdre avec les sparidés du coin !

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. Tchita permalink
    11 mars 2011 13 h 04 min

    Mon Bonnet de piscine!!!!! 🙂 je l’aurais eu au salon de Nantes, je n’aurais point choppé la creve ensuite…..

    J'aime

  2. 11 mars 2011 15 h 45 min

    Oui mais on t’a quand même laissé tes préservatifs à Nantes 😉

    J'aime

  3. bigbass permalink
    11 mars 2011 20 h 22 min

    Remarquez ça peut le faire aussi….les siens sont colorés ou à paillettes les soirs de fiesta 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :