Skip to content

Chronique d’une extinction annoncée

28 janvier 2011

Quand est ce que certains pêcheurs professionnels vont enfin prendre conscience du fait que la mer n’est pas inépuisable, et qu’il faut parfois savoir lever le pied pour pouvoir espérer continuer à pêcher dans le futur et de façon durable ?

 

L’anguille est en voie d’extinction, et l’Union Européenne a pris des mesures de protection en ce sens, mais qu’a cela ne tienne, les pêcheurs de civelles veulent tout de même pouvoir continuer à pêcher comme si de rien n’était. Raison invoqué: le saison est plutôt bonne et « il y a du stock »….

Le lien vers l’article de Presse Océan

Un lien pour rappeler la situation de l’anguille à l’heure actuelle et un petit graphique pour illustrer ces propos:

Je vous laisse ensuite le soin d’en tirer les conclusions qui s’imposent…

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. Moalic Julien permalink
    28 janvier 2011 11 h 01 min

    Je suis allé une fois pêcher la civelle au barage d’Arzal. C’est de la folie. Un tourbillon de bateaux lancé à pleine puissance sur une surface à peine plus grande qu’un terrain de foot. Des marayeurs qui rachètent directement sur le quai à prix d’or les quelques pauvres civelles attrapées. Les pêcheurs manettes dans le coin ne pensent pas une seconde à la ressource. Les scientifiques sont même accusés de les empêcher de « tourner en rond ». C’est clair qu’on est dans l’impasse.

    J'aime

    • KERU permalink
      28 janvier 2011 13 h 55 min

      Bonjour à toutes et à tous

      Pour le Bar de même, nous en sommes à 343 Tonnes depuis début Novembre 2010 et il manque beaucoup de chiffres

      Bien amicalement

      Jean Luc

      J'aime

  2. 28 janvier 2011 16 h 08 min

    Affligeant… Pourquoi est il si dur en France de changer les regles quand on en vient a la protection d’une espece halieutique / Marine?

    L’argument numéro 1 est tres souvent la perte des emplois des pecheurs professionels.

    Cet argument est OBSOLETE quand on connait l’impact économique de la peche sportive sur une région. De plus, je trouve que cet argument est anti-économique sachant que la gestion de la ressource est un fondamental accepté tant par la Gauche que la Droite.

    Comme disait Bob Dylan: « The times, they are changin' »… Il est tant d’accepter que les temps ont changé.

    J'aime

  3. stevenbarathon permalink
    28 janvier 2011 19 h 18 min

    Ils n’ont pas souvent raison mais aux USA lorsqu’ils ont decidé de protéger une espèce il réussissent, regardez ce qu’ils ont réussi avec le striper.
    Mais eux on des moyens de controle et les pêcheurs pro ne vont pas tout casser dès qu’on leur impose des cotas ou des interdictions, sinon ça chie pour leur matricule.

    J'aime

  4. sufjan permalink
    28 janvier 2011 21 h 40 min

    Les bêtes sont au bon Dieu, mais la bêtise est à l’homme.

    Victor Hugo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :